partie arrière du visage d'une femme avec un casque qui tien le micro du casque entre le pouce et l'index de sa main gauche et qui regarde un écran d'ordinateur flouté
partie arrière du visage d'une femme avec un casque qui tien le micro du casque entre le pouce et l'index de sa main gauche et qui regarde un écran d'ordinateur flouté

Le faux service fraude

Découvrir l'ensemble de nos conseils pour éviter le faux service de fraude.

Qu’est-ce que c’est ?

Un fraudeur se faisant passer pour un service de votre banque (service fraude par exemple, ou centre d’appel) et vous appelle en prétextant la détection d’opérations de fraudes en cours (opérations par carte bancaire ou par virement) qu’il faut annuler au plus vite.

Il s’agit en fait d’une attaque en temps réel permettant de contourner les dispositifs de sécurisation des opérations sensibles de la banque à distance, afin de pouvoir exécuter des opérations frauduleuses.

Scénario

Vous avez été victime d’un hameçonnage, et certaines de vos données personnelles (nom, prénom, date de naissance, adresse) et surtout bancaires (identifiant de connexion, mot de passe, numéro de carte bancaire…) ont été récupérées par le fraudeur, qui peut ainsi se connecter à votre place à votre accès Banque à distance.

La personne fraudeuse vous appelle ensuite en usurpant l’identité, voire le numéro de téléphone, d’un service de votre banque (par exemple service fraude, service d’opposition cartes, ou même votre conseiller(ère), souvent en heures non ouvrées. Elle vous fournit les informations récupérées pour vous mettre en confiance et vous signale que des opérations frauduleuses sont en cours (opérations par carte bancaire ou par virement). L’objet de son appel est de soi-disant procéder au blocage immédiat de ces opérations. Elle insiste sur le caractère très urgent du blocage au risque que les transactions frauduleuses soient validées. Il vous propose de valider la demande d’annulation des transactions frauduleuses en lui fournissant les codes reçus par SMS ou en validant les demandes de votre Sécur’Pass. En réalité, vous validez les opérations en question au lieu de les annuler.

Les bonnes pratiques

Nos conseiller(ère)s ne vous demanderont jamais de données de connexion ou d’informations bancaires de type identifiant/mot de passe, numéro de carte bancaire, code de validation reçu par SMS, validation Sécur’Pass, etc. Ne les communiquez jamais !

En cas de doute, raccrochez, et appelez votre conseiller(ère) qui pourra vérifier si vous êtes réellement victime d’une fraude. Consultez régulièrement nos conseils en matière de sécurité sur notre site.

Que faire si j’en ai été victime ?

  • Dans la mesure du possible, notez les informations telles que le numéro appelant par exemple.
  • Contactez le service opposition pour les alerter de la fraude réalisée.
  • Modifiez votre code confidentiel d’accès à vos comptes, ou demandez dès que possible à le réinitialiser.
  • Déposez une plainte auprès de la gendarmerie ou de la police nationale.
  • Signalez l’appel sur le site https://www.33700.fr/

Les mesures de sécurité optimales sont appliquées au site internet et à l’application mobile, et prennent en compte l’évolution des risques et des méthodes des fraudeurs.

Votre conseiller(ère) reste votre contact privilégié pour vous apporter tous les conseils en matière de sécurité, vous guider et vous accompagner dans vos démarches.

Vous pourriez aussi être intéressé par