Témoignage de Julien Boué, cofondateur et président de Brico Privé

"ETI : Le défi de la reprise" sur BFM Business revient sur le succès de Brico Privé pendant le confinement



L’ETI toulousaine, Brico Privé, spécialiste de la vente privée sur internet (matériel pour le bricolage, le jardinage et l’aménagement de la maison) a profité de l’engouement des Français pour le bricolage pendant la crise, pour tirer son épingle du jeu. Alors que ses concurrents physiques ont dû fermer leur rideau en mars, l’entreprise avait anticipé ces fermetures, en augmentant ses stocks dès janvier, pour pouvoir répondre à la demande. « Ça a été pour nous une période exceptionnelle d’hyper croissance : dès le mois d’avril +130% de croissance , + 100% en mai et ça continue post confinement » – déclare, Julien Boué, cofondateur et président de Brico Privé. En effet, le volume d’envoi quotidien de colis est passé de 2000 à 4500.

La crise sanitaire a permis de mettre sur le devant de la scène les acteurs de l’e-commerce et d’accélérer la digitalisation du secteur du bricolage. Avec 300 000 nouveaux membres par mois pendant le confinement, 3 fois plus qu’en temps normal, l’entreprise va chercher à capitaliser sur ce développement, en essayant d’approfondir la connaissance de ses clients. Julien Boué souhaite proposer un brico privé personnalisé pour chacun des clients qui se connecte.

L’avenir de l’ETI s’annonce prospère avec le recrutement prévu de 20 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.