Les ETI ont les pieds dans les territoires et la tête dans la mondialisation

Rencontre avec Alexandre Montay / Délégué général du METI [EXTRAIT]

Alexandre Montay

Les entreprises de taille intermédiaire, communément nommées les ETI, ont leur représentant. Le Mouvement des Entreprises de taille intermédiaire, le METI, œuvre pour doper leur visibilité, valoriser leur poids dans l’économie et parler d’une seule voix auprès des pouvoirs publics avec un objectif : favoriser un environnement économique propice à leur développement.
Rencontre avec le délégué général du METI•, Alexandre Montay. 

Qu’est-ce qui fait la singularité du METI ?

A. M. : Nous représentons ces entreprises qui font la croissance et l’emploi dans les territoires. Il faut soutenir l’énergie des hommes et des femmes qui voient loin pour se développer. Une ETI, c’est la version XXL d’une PME. Elle compte entre 250 et 5 000 salariés, pour un chiffre d’affaires allant de 50 millions à 1,5 milliard d’euros. Vision de long terme, innovation à tous les étages, développement à l’international, ancrage local ; tels sont les moteurs de la croissance de ces champions. [LIRE LA SUITE]

Découvrir le rapport d'activité de la Banque Palatine
En savoir plus sur le METI