ETI et logistique

Retrouvez l’émission Défi ETI du 5 octobre sur BFM Business sur le thème « Les ETI et la supply chain ».



David Delos reçoit Jean-Christophe Cuvelier, vice-président de Crystal Group, Didier Aivazoff, directeur associé de Supply Chain Experts, et Sébastien Vinci, directeur de l'agence Banque Palatine de Metz.

Bien plus qu’une chaîne d’approvisionnement, la supply chain représente aujourd’hui un nouvel avantage compétitif pour les entreprises. Tous les secteurs d’activités sont désormais concernés par le défi de la logistique. Considérée comme la colonne véritable des entreprises, la supply chain permet à l’ensemble des collaborateurs et partenaires de travailler en synergie. Pour faire face à de nombreux enjeux (réduction des délais de livraison, délocalisation des entrepôts), les ETI doivent innover et mettre la logistique au cœur de leur stratégie.

Un bel exemple cette semaine avec Crystal group. Créée en 1986, cette ETI experte dans le domaine de la logistique a fait le choix de se positionner sur un marché de niche (aéronautique pharmaceutique, automobile…). C’est un pari réussi puisqu’elle fait aujourd’hui partie du top 10 des entreprises françaises spécialisées dans l’approvisionnement. Innovant, Crystal group ne compte pas s’arrêter là et axe dorénavant son développement sur le transport de données hautement sécurisées et sur les réacteurs aériens. Jean-Christophe Cuvelier, vice-président de Crystal Group, nous confie le secret de la réussite de l’entreprise : « Il faut sortir des sentiers battus pour attaquer de nouveaux marchés. Miser sur une stratégie tournée vers l’innovation pour pouvoir piloter son activité dans le présent tout en gardant le cap tourné vers le futur. »

Mettre en place une organisation Supply Chain est un challenge qui entraîne de nombreux changements au sein de l’entreprise. Pour aider les sociétés dans cette transformation, de nombreux experts proposent un accompagnement dédié. C’est notamment le cas de Supply Chain Experts qui intervient sur des projets de structuration ou d’optimisation de la Supply Chain. Selon Didier Aivazoff, directeur associé du cabinet, “l’atteinte de la performance optimale se jouera en visant un objectif global et non plus local.” Dès demain, les chaînes logistiques seront de plus en plus tournées vers l’intelligence artificielle et nécessiteront de ressources humaines dotées d’une expertise dédiée en gestion. Les entreprises de taille intermédiaire détiennent le profil idéal pour relever ce défi.

 Les invités ont apporté leurs éclairages en partageant leurs visions sur le sujet.