Emploi : un solde de création nettement positif à fin juin 2017

Résultats semestriels de l'Observatoire des PME-ETI OpinionWay / Banque Palatine

Les intentions d’embauches sont reparties à la hausse depuis le printemps (+ 4 points pour les salariés dans leur ensemble), en particulier celles qui concernent les cadres (+ 7 points depuis mai).

Les intentions de réduction d’effectifs, déjà rares, reculent encore. Ces mouvements conjoints mènent à une augmentation du solde d’emploi : + 15 points (25,5 % des dirigeants pensent embaucher, 7,5 % le contraire).

Le solde était seulement de 6 points à la fin du premier semestre 2016. Il faut également noter que les réductions d’emplois ont d’ailleurs connu leur plus bas niveau historique (5 %) en juin 2017.

A fin juin, 25 % des PME-ETI envisagent en effet de recruter d’ici la fin d’année, 20 % prévoyant d’embaucher des cadres.

Cela laisse présager une bonne dynamique en matière d’emploi dès la rentrée. Ces perspectives positives sont sans doute alimentées par la fluidification du marché du travail annoncée par le Gouvernement Philippe.

 

 

Découvrir les résultats du 1e semestre 2017

A propos de l’Observatoire Banque Palatine des PME/ETI

Étude quantitative réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1800 interviews de dirigeants d’entreprises(PDG, DG, DAF, …) dont le chiffre d’affaires est compris entre 15 et 500 millions d’euros, à raison d’environ 300 dirigeants par vague sur 6 vagues d’interrogation entre janvier 2017 et juin 2017. La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs d’activité et de taille salariale.