Des dirigeants très favorables au projet de réforme de la formation profesionnelle !

La réforme de la formation professionnelle : utile pour l'emploi et facilitateur pour les dirigeants dans la gestion de la formation au sein de leur entreprise.

Une réforme urgente pour qu’elle fonctionne enfin correctement.

Les dirigeants de PME-ETI sont de moins en moins nombreux à considérer que la formation professionnelle en France fonctionne bien (42 % vs 57% en 2012).

Seulement 36 % d’entre eux estiment qu’elle permet de trouver des demandeurs d’emploi qualifiés. C’est un recul très important (- 16 %)  vs. 2012.

86 % des dirigeant pensent qu’il est urgent de la réformer. A titre de comparaison, ils étaient 72% en 2012 à souhaiter une réforme.

 

Les entrepreneurs estiment que cette réforme pourrait avoir des retombées positives sur l’emploi et les évolutions de carrières.

72 % des dirigeants de PME-ETI considèrent que les annonces du Gouvernement concernant les  investissements prévus pour la formation professionnelle vont faciliter le recrutement.

67 % d’entre eux considèrent que ces investissements favoriseront l’évolution des carrières.

 

Pour une grande majorité d’entre eux, certaines réformes faciliteront la gestion de la formation dans leur entreprise.

66 % des patrons estiment que la possibilité pour les salariés de contacter directement les organismes permettrait de leur faciliter la gestion de la formation dans leur entreprise.

66 estiment également que la labellisation des formations par le gouvernement en fonction de leurs résultats rendrait la gestion plus aisée.

58 % perçoivent que le fait de créditer le compte personnel de formation des salariés en euros et non en heures est également perçu comme une source de simplification de gestion.