CYBERATTAQUES : ADOPTEZ LES BONS RÉFLEXES POUR RECONNAITRE ET SE PROTÉGER

Depuis l’apparition de la crise du covid-19 en France, les cyberattaques se multiplient leur nombre ayant augmenté de 20 à 25%. Tous les indicateurs montrent une hausse des menaces sur la sécurité des particuliers comme des entreprises, face à des logiciels malveillants de plus en plus sophistiqués. Découvrez les bonnes pratiques pour vous prémunir de manière efficace contre 3 types courants de cyberattaques.

LE PHISING

Ce terme regroupe l’ensemble des techniques visant à vous faire suivre un parcours en ligne, après vous avoir contacté par mail ou téléphone. Des faux messages de suivi de colis ou de commande, en passant par un simple bon de réduction, les escrocs récupèrent vos informations bancaires, avec un ton et un discours parfois très convaincant.

Par prudence, ne cliquez jamais sur des liens contenus dans les emails. Pensez à faire une recherche à la source sur le site officiel, traquez les fautes d’orthographe ou de syntaxe, assurez-vous que l’adresse du site web est bien précédée d’un symbole de cadenas ou du sigle https (signifiant que les données transmises sont bien cryptées). Vos informations confidentielles (code secret, numéro de client, mot de passe etc.) ne doivent jamais vous être demandées dans le cadre d’une sollicitation de votre banque ou de n’importe quel organisme.

L’USURPATION D’IDENTITE 

Des escrocs peuvent se faire passer pour vous auprès de votre banque, d’une organisation reconnue ou d’une personne de confiance et proposer de faux services. L’augmentation des informations personnelles ou professionnelles disponibles en ligne permet d’aller très loin. Il suffit de quelques recherches sur le web pour créer de faux documents à partir d’éléments parfois anodins (date de naissance, fournisseurs de service, profession, passions, etc.) trouvés sur les réseaux sociaux, les sites officiels ou via des piratages de masse.

Pour éviter ces pièges, vérifiez toujours l’identité et l’adresse email de l’expéditeur. Gardez en tête, après analyse de documents par anti-virus, de comparer l’authenticité de la charte graphique ou des informations avec les sites web officiels. Et surtout, soyez vigilant avec vos propres données en ligne, en limitant leurs disponibilités. Du reste, pour sécuriser vos accès, utilisez des mots de passe très variés, de préférence composés de chiffres et de mots absents du dictionnaire.

LE ECOMMERCE FRAUDULEUX

En passant par des systèmes de recommandations publicitaires reconnus (Facebook, Google, Instagram, LinkedIn), des offres attractives vous sont proposées. D’une manière générale, méfiez-vous des « offres trop belles pour être vraies », il y a de grandes chances pour que ce soient des arnaques et que vos données de paiement soient piratées.

Vérifiez la crédibilité du site du vendeur en consultant ses mentions légales, des avis ou des forums spécialisés. N’ayez confiance qu’en vos outils de paiement habituels et ne faites jamais de transaction via un ordinateur qui pourrait être infecté d'un virus, ou un ordinateur public. Bannissez également les réseaux publics et les wifi des restaurants qui sont trop faiblement sécurisés. Et pour finir, assurez-vous aussi que votre navigateur web et votre antivirus sont à jour.

Si, malgré toutes ces précautions, vous êtes victime d’un piratage, d’une usurpation d’identité ou d’une fraude en ligne, et peu importe le montant du préjudice, prenez impérativement le temps de vous déclarer aux autorités compétentes comme Cybermalveillance.gouv.fr ou en gendarmerie et de prévenir votre chargé d’affaires. La sécurité sur internet est l’affaire de tous et chaque geste compte pour lutter contre ces attaques.

Pour rappel, la Banque Palatine ne vous demandera jamais vos mots de passe ou codes de validation. Face à une telle demande, une seule attitude à adopter : contactez immédiatement votre interlocuteur habituel qui vous indiquera les actions à entreprendre.

 

Sources :

https://www.palatine.fr/informations-utiles/securite/informations-fraude-et-securite/

https://www.amf-france.org/fr/actualites-publications/communiques/communiques-de-lamf/lamf-lafg-laspim-france-invest-lanacofi-la-cie-cif-la-cncgp-et-la-cncif-mettent-en-garde-le-public

https://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Direction-Centrale-de-la-Police-Judiciaire/Lutte-contre-la-criminalite-organisee/Sous-direction-de-lutte-contre-la-cybercriminalite

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/paiement-en-ligne-conseils

https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tous-nos-contenus/bonnes-pratiques/10-mesures-essentielles-assurer-securite-numerique