2016 : des résultats financiers solides et des performances commerciales dynamiques pour la Banque Palatine

La Banque Palatine présente des résultats financiers qui résistent dans un contexte économique et réglementaire adverse.

En 2016, le PNB s’est montré résilient, conforme aux objectifs, dans une situation économique difficile. Bien qu’en légère baisse, la marge nette d’intérêt a mieux résisté au contexte de taux d’intérêt que dans de nombreux établissements bancaires. La conquête commerciale atteint un niveau record sur les deux principaux marchés : les ETI et la clientèle privée. Ce dynamisme est dû à la mobilisation des équipes et à la pertinence du modèle Palatine, conforté par la montée en puissance du plan stratégique «Impulsions 2014-2017. La Banque Palatine, comme le montre la progression de ses encours de crédit, a une nouvelle fois participé très activement en 2016 au financement de l’économie.